Accueil Critiques Action LES ETERNELS

LES ETERNELS

Depuis l’aube de l’humanité, les Eternels, un groupe de héros venus de la planète Olympia, protègent la Terre. Lorsque les Déviants, des créatures monstrueuses que l’on pensait disparues depuis longtemps, réapparaissent mystérieusement. Les Eternels sont obligés de réunir à nouveau leur force pour affronter ce Mal et défendre l’humanité…

Nouveau né dans l’Univers Marvel, ce métrage de super héros n’est ni une suite ni une énième prequel d’Avengers ou d’un autre film sorti de la franchise la plus rentable du cinéma américain. Il propose des personnages inédits, casse les codes habituels du genre et c’est Chloé Zao, la réalisatrice prometteuse du très beau Nomadland qui passe derrière la caméra pour s’emparer de cette histoire, plus proche de la science fiction que du blockbuster d’action bourrin. Elle soigne ses images avec un design très contemporain, de beaux couchers de soleil sur des mers de glace, des paysages magnifiques filmés avec faste et apporte une certaine sensibilité et une humanité à ces protagonistes. L’autre qualité du film est de surfer sur des thèmes peu familiers de la franchise comme le réchauffement climatique et d’inclure même pour la première fois un couple gay avec enfant, ainsi qu’une actrice réellement sourde. Elle n’oublie pas d’en mettre aussi plein les yeux avec des effets spéciaux attendus par le public de ce type de production.

Pour autant, Les Eternels n’est pas une réussite complète, faute à un récit plutôt pompeux qui nous balade 5000 ans avant Jésus Christ à Babylone, pour revenir à nos jours, souvent de façon confuse et embrouillée, dans un grand bazar pseudo mystique d’une naïveté confondante et qui échoue à devenir plus intime, comme l’ambitionnait sûrement le style de Chloé Zao. De plus, les bastons bien trop nombreuses et finalement désincarnées prennent une part envahissante, sans apporter de réel enjeu à l’ensemble. Certes, l’angélisme ambiant et les dialogues « branchés » remplacent la violence visuelle que Marvel utilise en temps normal, mais finalement le résultat débouche sur un spectacle tout de même calibré. En terme de casting, Richard Madden, un des héros de Game of Thrones, joue de sa belle gueule sans grand talent d’acteur, la charmante Gemma Chan, aperçue dans Capitaine Marvel forme avec lui un couple romantique, tandis qu’au rayon des guests, Salma Hayek et Angelina Jolie font des guerrières sexys et charismatiques. Et évidemment, le final annonce sans surprises une suite à venir… Voire plusieurs…

ANNEE DE PRODUCTION 2021

REVIEW OVERVIEW

réalisation
scenario
interprétation

CONCLUSION

De nouveaux personnages Marvel, de belles images et une jolie réalisation de Chloé Zao. La faiblesse du récit et l'inégalité de l'interprétation sont les défauts majeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest articles

5X2

Marion et Gilles se retrouvent dans un cabinet d'avocats pour signer leur acte définitif de divorce. Pourtant, avant cet événement malheureux, ils se sont...

ANIMALS

Brahim est un jeune homme secrètement gay. Il est aussi la joie de sa mère, qui espère qu'un jour il trouvera l'amour de sa...

CAMBIO DE SEXO

A Barcelone, dans sa famille ou à l'école, José Maria, un adolescent de dix sept ans, trop sensible et raffiné, ne trouve sa place...

SAINT OMER

Rama, jeune romancière enceinte, assiste au procès de Laurence Coly à la cour d'assises de Saint Omer. Cette femme est accusée d'avoir tué sa...