Accueil Critiques Drame CAMBIO DE SEXO

CAMBIO DE SEXO

A Barcelone, dans sa famille ou à l’école, José Maria, un adolescent de dix sept ans, trop sensible et raffiné, ne trouve sa place nulle part et se voit rejeté et montré du doigt pour son manque de virilité. Il prend peu à peu conscience de son désir de devenir une femme…

Resté longtemps invisible depuis sa sortie en 1977, ce film très étonnant de l’espagnol Vicente Aranda a enfin les honneurs d’une nouvelle chance dans les salles françaises. Cette histoire de transidentité, totalement transgressive pour l’époque, traitait frontalement de ce sujet fort, sans tabous et ne pouvait que déplaire dans un pays latin réputé machiste. Mais Cambio de sexo n’est pas seulement avant gardiste, il se distingue d’abord par un script aussi efficace que très bien construit, d’une histoire passionnante à suivre et d’une réalisation inspirée. Aranda suit son personnage central avec beaucoup de compassion, sans jugement moral, détaille le long parcours psychologique qu’il/elle doit traverser pour affirmer au grand jour sa véritable nature. Basé sur un fait divers qui avait marqué les esprits ibériques, le film redouble de délicatesse et de justesse quand il doit aborder l’acceptation totale du changement de sexe, et tout le passage expliquant cette modification irréversible est à la fois clair et minutieusement détaillé.

Le diamant brut de cet opus surprenant, c’est la prestation absolument fantastique de Victoria Abril, à peine âgée de 17 ans, et tenant l’un de ses premiers rôles, indéniablement l’un des plus puissants de toute sa carrière. Très crédible en garçon, émouvante en être perdu, et enfin juste sublime en femme accomplie, la future muse d’Almodovar est époustouflante. Elle refera d’ailleurs une dizaine de films avec Aranda, une fois célébrée et reconnue. On retrouve aussi Bibi Andersen, le transsexuel iconique, dans une partition de reine de music hall réjouissante. Intelligent, profond, pertinent, Cambio de Sexo est à voir séance tenante!

ANNEE DE PRODUCTION 1977.

REVIEW OVERVIEW

réalisation
scenario
interprétation

CONCLUSION

Audacieux, osé, et admirablement réalisé, ce drame sur la transidentité marque aussi les débuts d'une actrice fabuleuse: Victoria Abril, à l'aise dans tous les registres.

1 COMMENTAIRE

  1. Juste une petite erreur Victoria avait 14 ans qd elle a tourné le film. Source sure car elle nous l à dit à l’avant première. Sinon tout d’accord avec toi. On a aussi appris que en vérité il est mort pendant l’opération 🙁

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest articles

M

Los Angeles, début des années 50. Un tueur d'enfants vient de faire une nouvelle petite victime. La police multiplie alors les rafles dans les...

WHIPLASH

Andrew, 19 ans, rêve de devenir l'un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération. La concurrence est rude au conservatoire de Manhattan, où...

LE FANTOME DE MILBURN

Responsables de la mort d'Eva Gralli, une riche héritière dont la disparition ne fut jamais élucidée, Edward Wanderley, Ricky Hawthorne, Sears James et John...

L’ENFER EST A LUI

Le leader de gang ultra violent Cody James ne vit que pour sa mère, organisant des hold ups et des coups souvent meurtriers. Pendant...