DON JUAN DE MARCO

Jack Mikler, psychiatre réputé et vieillissant, est appelé d’urgence pour tenter de sauver un jeune homme, menaçant de sauter du haut d’un immeuble. Il prétend être Don Juan de Marco, le plus grand séducteur de tous les temps. Le médecin réussit à dissuader le jeune suicidaire et le fait admettre dans sa clinique et commence à lui poser des questions sur son histoire en démarrant une psychanalyse…

Voici le récit d’un jeune homme au physique très avantageux affirmant être le meilleur amant du monde et avoir séduit des milliers de femmes… Très inspirée du Don Juan de Lord Byron, cette comédie romantique américaine possède des atouts majeurs. Le premier étant de ne pas tomber dans une mièvrerie facile, ce qui est hélas souvent la cas de ce type de production. Le second est d’alimenter le récit d’humour, de charme et d’un vrai romantisme, certes simpliste, mais sacrément ensorcelant. Le troisième réside dans une légèreté fort agréable que le scénario apporte sans la moindre prétention. Au rayon des faiblesses, le réalisateur en charge de raconter cette variation originale de ce nouveau Don Juan des temps modernes, Jeremy Leven, ne brille pas par sa mise en scène, qu’il se contente de plaquer sans inventivité. Ce héros vivant dans son imaginaire et ses fantasmes pour fuir une réalité trop insupportable donne furieusement envie d’aimer à son psychiatre qui redécouvre le désir dans son couple « fatigué ». C’est presque le patient qui guérit son médecin!

Boudée par le public, cette romance comporte une affiche scintillante avec de grandes stars: Marlon Brando, pachydermique, incarne le psy (et semble beaucoup s’amuser) face à l’irrésistible Johnny Depp, beau comme un Dieu et qui joue les séducteurs invétérés sans se forcer (tout est normal!). Le duo fonctionne au delà de leur style et de leur différence d’âge. Pour la caution charme, Faye Dunaway trouve là un de ses derniers bons rôles, tandis que notre Geraldine Pailhas nationale apparait quelques minutes en jolie fille idéale et idéalisée par l’amant magnifique. Pour ceux et celles qui rêvent encore au grand amour et qui affectionnent les fables un peu naïves, ce Don Juan de Marco se révèle un très bon film. Pour les autres, la magie opérera sûrement moins.

ANNEE DE PRODUCTION 1994/1995.

REVIEW OVERVIEW

réalisation
scenario
interprétation

CONCLUSION

Une comédie romantique originale, drôle, pleine de charme. La réalisation n'est pas terrible, mais le duo Depp/Brando a de la gueule!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest articles

5X2

Marion et Gilles se retrouvent dans un cabinet d'avocats pour signer leur acte définitif de divorce. Pourtant, avant cet événement malheureux, ils se sont...

ANIMALS

Brahim est un jeune homme secrètement gay. Il est aussi la joie de sa mère, qui espère qu'un jour il trouvera l'amour de sa...

CAMBIO DE SEXO

A Barcelone, dans sa famille ou à l'école, José Maria, un adolescent de dix sept ans, trop sensible et raffiné, ne trouve sa place...

SAINT OMER

Rama, jeune romancière enceinte, assiste au procès de Laurence Coly à la cour d'assises de Saint Omer. Cette femme est accusée d'avoir tué sa...