Accueil Critiques Action GODZILLA CONTRE KONG

GODZILLA CONTRE KONG

A une époque où les monstres parcourent la Terre, Godzilla et Kong (les deux forces les plus puissantes de la nature) entrent en collision dans une bataille spectaculaire inédite. Un groupe d’humains lutte pour son avenir, tout en assistant à ce duel de titans…

L’idée de réunir les deux plus gros monstres du cinéma dans un affrontement inédit et promis à de la castagne incessante aurait dû rester à l’état d’ébauche et ne surtout pas voir le jour! Nous aurions évité une catastrophe totale et une perte de temps inutile. Le pitch est d’une stupidité rare, les personnages sont au mieux insipides, au pire ridicules, les enjeux inexistants et bien sûr plus grave, le film se noie faute à une mise en scène complètement nulle. Le point fort de ce type de film d’action réside dans les effets spéciaux: l’opulence des plans numériques cache mal leur profonde laideur et la multiplication de séquences vides de sens finit par ne même plus divertir, mais simplement consterner quiconque aime un minimum le cinéma! Ici, justement point de cinéma: on assiste à une sorte de mauvais jeu vidéo, sans queue ni tête, à la bande son abrutissante et aux images faussement impressionnantes.

Les acteurs n’ont évidemment rien à jouer, vu la maigreur du script et l’ineptie des dialogues. Seule petite lueur à sauver: la présence de Brian Tyree Henry, un acteur noir au physique d’ours très charmant et habitué aux blockbusters, tente comme il peut de faire passer un peu d’humour dans un ensemble pathétique. Quant aux créatures, Kong se met même à parler et prononce le mot de « maison »‘ comme jadis E.T (on nous ferait vraiment avaler n’importe quoi!) et on a droit à un robot Godzilla en prime, comme si Pacific Rim ou Transformers s’était greffé à une intrigue désespérément pauvre! Autant le reeboot de Godzilla de 2014 possédait un minimum de fun, autant ce gros machin indigeste coche toutes les cases du pire! Une daube définitive!

ANNEE DE PRODUCTION 2021.

 

REVIEW OVERVIEW

réalisation
scenario
interprétation

CONCLUSION

Une bouse bête et même pas méchante, gavée d'effets spéciaux même pas sympas! Réalisateur aux abonnés absents. A fuir direct!

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest articles

5X2

Marion et Gilles se retrouvent dans un cabinet d'avocats pour signer leur acte définitif de divorce. Pourtant, avant cet événement malheureux, ils se sont...

ANIMALS

Brahim est un jeune homme secrètement gay. Il est aussi la joie de sa mère, qui espère qu'un jour il trouvera l'amour de sa...

CAMBIO DE SEXO

A Barcelone, dans sa famille ou à l'école, José Maria, un adolescent de dix sept ans, trop sensible et raffiné, ne trouve sa place...

SAINT OMER

Rama, jeune romancière enceinte, assiste au procès de Laurence Coly à la cour d'assises de Saint Omer. Cette femme est accusée d'avoir tué sa...